Expériences migratoires

Le compte-rendu du cycle de séminaires sur les expériences migratoires vient d’être publié dans le dernier numéro de-migrinter. Ce séminaire s’est tenu entre Paris (IRIS-EHESS ) et Poitiers (MIGRINTER), pendant l’année 2011-2012. Les lignes qui suivent sont extraites de ce compte-rendu : elles sont signées par Céline Bergeon et Caroline Rozenholc.

“Pour la seconde année consécutive, Marie-Antoinette Hily et Yann Scioldo-Zürcher (Migrinter) organisaient avec Michèle Leclerc-Olive (IRIS-EHESS) un cycle de séminaires consacré aux « expériences migratoires ».

Cette année, c’est la question de la fragmentation et de la narrativité de l’expérience migratoire qui était au coeur des échanges. En privilégiant une approche pluridisciplinaire, l’objectif de ces séances était de discuter le décalage, la dissonance, entre une expérience de la migration le plus souvent faite d’arrangements, de discontinuités et de ruptures, et sa retranscription habituellement linéaire. À cet effet, les travaux des chercheurs présentés durant ce cycle – ceux de chercheurs confirmés, jeunes chercheurs et doctorants – se sont appuyés sur plusieurs formes « d’écriture de la migration » : des Systèmes d’Informations Géographiques à la littérature, en passant par le cinéma.”

==> la suite dans e-migrinter n°9, pp. 107-110.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Gilles Dubus (27 août 2012). Expériences migratoires. Le blog de MIGRINTER. Consulté le 25 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/rfjk