Regards sur les migrations sud-asiatiques

Le huitième numéro de la revue e-migrinter vient de paraître : coordonné par Aurélie Varrel & Philippe Venier, il est issu du séminaire international « Les migrations internationales sudasiatiques » qui s’est tenu à la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société de Poitiers les 27 et 28 avril 2010.

page de couverture du numéro[extrait de l’éditorial] Les contributions réunies dans ce dossier nous invitent à décentrer nos regards en s’intéressant à un bassin migratoire majeur, le bassin sudasiatique, inscrit dans la « mondialisation migratoire » et pourtant encore mal connu. Cette livraison propose d’analyser les dynamiques migratoires sud-asiatiques. Elles concernent des populations et des espaces de départ qui ont été encore peu explorés par la recherche française alors qu’il existe une production scientifique importante concernant ces populations en diaspora en Amérique du Nord et au Royaume Uni. Les circulations et les pratiques transnationales des migrants sud-asiatiques montrent que d’autres espaces migratoires se sont constitués : le Golfe arabo-persique, l’Europe ou l’Asie du Sud-Est par exemple.

Le bassin migratoire indien, à l’origine d’une émigration internationale massive, est aussi le lieu d’importantes migrations internes et d’immigrations à l’échelle régionale. Ces migrations vers et en Inde montrent qu’elles s’inscrivent dans bien des cas dans la mondialisation migratoire : ainsi, les stratégies migratoires mises en oeuvre par les migrants à destination des pays du Golfe arabo-persique et/ou de l’Occident commencent bien souvent par une migration à l’intérieur du sous-continent. [la suite et téléchargement de la revue]



Citer ce billet
Gilles Dubus (2012, 9 mars). Regards sur les migrations sud-asiatiques. Le blog de MIGRINTER. Consulté le 21 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rfj5