28 avril 2017, Journée d’étude « Un siècle de représentations des réfugiés »

L’enjeu de cette Journée d’étude n’est pas d’ajouter à la réflexion sur le bienfondé, l’évolution et les limites du statut de réfugié mais d’interroger, dans une perspective diachronique et interdisciplinaire, la réception des phénomènes de déplacement massif, d’apatridie et de dispersion migratoire, appelés à se répéter dramatiquement au long du xxe siècle, jusqu’à nos jours. Il sera postulé que les grandes scansions du refuge ont tendu aux sociétés européennes – et leur tendent encore, nonobstant l’édification supranationale de l’Union européenne – le miroir inversé de leurs propres constructions idéologiques, dans un contexte croissant de « judiciarisation du statut de l’homme » (Dzovinar Kévonian) et de territorialisation des appartenances nationales.

Journée d’étude pluridisciplinaire sous la direction scientifique de Frédérik Detue et Anouche Kunth (FoReLL B3 / Migrinter)

PROGRAMME

1) Journée d’étude

MUSÉE NATIONAL DE L’HISTOIRE DE L’IMMIGRATION

Auditorium

Matinée

9h45      Accueil des participants à l’accueil administratif du Musée

10h00    Introduction de la Journée d’étude

10h15-12h30   Catégories, pratiques, perceptions

Séance animée par Anouche Kunth (CNRS)

Elie-Benjamin Loyer (Université Paris X Nanterre), Du réfugié à l’indésirable : qu’est-ce que la justice doit faire des heimatlos dans l’entre-deux-guerres ?

Julia Maspero (EHESS), Des réfugiés russes d’avant-guerre parmi les personnes déplacées d’après-guerre : définition, enregistrement et prise en charge par les autorités françaises d’occupation d’Allemagne et d’Autriche (1945-1951)

 Caroline Zekri (Université Paris-Est Créteil), « Tout d’abord nous n’aimons pas que l’on nous traite de réfugiés » : la fabrique de la « charité politique » au service de l’ordre national

 12h30-14h00   Pause déjeuner

Après-midi

14h00-15h15   Représentations des réfugiés au cinéma

Séance animée par Marie Martin (Université de Poitiers)

Jérôme Gidoin (Université Paris-Descartes Sorbonne), Les représentations à l’écran de la Cinémathèque française de Maxime Samel, un enfant de rapatriés-réfugiés du camp de Sainte-Livrade-sur-Lot

Lucie Leszez (EHESS), Quand un film documentaire donne corps aux Spectres

15h15-15h40   Pause café

15h40-17h00   Représentations des réfugiés dans les écrits

Séance animée par Frédérik Detue (Université de Poitiers)

Mathilde Bataillé (Université d’Angers) & Beatrice Scutaru (Université de Padoue), De Bucarest à Paris : l’écriture de l’exil chez Dimitru Tepeneag et Virgil Tanase

Tristan Leperlier (CNRS), Le refus du refuge : les écrivains algériens exilés en France dans les années 1990

17h00    Conclusion de la Journée d’étude

 

2) Table ronde

Auditorium de la Bulac

Soirée

19h00-21h00       Réfugiés d’hier, réfugiés d’aujourd’hui : paroles croisées

                            Table ronde présidée par Richard Rechtman (EHESS)

Avec:

Jamshid Golmakani (réfugié, exilé d’Iran depuis le début des années 1980)

Carlos Pérez Gómez (réfugié, exilé du Chili depuis fin 1983)

Nour Allazkani (réfugié, exilé de Syrie depuis 2013) 

Informations pratiques

Venir au Musée national de l’histoire de l’immigration

Palais de la Porte Dorée
293, avenue Daumesnil – Paris 12e

Transports en commun

En métro : station Porte Dorée (ligne 8)
En bus : 46
En tramway : ligne T3a (Porte Dorée)

Venir à la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC)

65 rue des Grands Moulins – Paris 13e

Transports en commun

En métro ou RER : station Bibliothèque François-Mitterrand (ligne 14 / RER C)
En bus : 27, 62, 64, 89, 132, 325
En tramway : ligne T3a (avenue de France)

 

 

 

 

 


2 réflexions sur « 28 avril 2017, Journée d’étude « Un siècle de représentations des réfugiés » »

    1. Bonjour,
      Je vous remercie de votre intérêt pour cette manifestation. Il s’avère malheureusement que nous n’avons procédé à aucune captation de la Journée.
      Cordialement à vous, AK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *