Kouadio Alexis Lally : retour aux ressources

Le laboratoire est heureux d’accueillir pour la seconde fois Kouadio Alexis Lally. On se souvient de son précédent séjour, de mars à mai 2010 : il réalisait alors sa recherche doctorale et profitait du fonds documentaire pour étoffer sa bibliographie. Il avait également travaillé avec Patrick Gonin et Nathalie Kotlok sur la perspective de co-développement en Espagne.

Depuis ce premier séjour, il a soutenue sa thèse (sous la direction du professeur Óscar Fernández Álvarez) intitulée “La inmigración subsahariana en España : imaginarios, esperiencias y perspectivas de futuro de los Subsaharianos de León“. C’était le 16 décembre dernier à l’Université de León, au département d’histoire et d’anthropologie sociale.

Cette année, il compte séjourner un mois à Poitiers, du 25 juin au 20 juillet. Son objectif  est de compléter et mettre à jour sa documentation, de préparer l’édition de sa thèse en langue française, et de rencontrer des chercheurs de Migrinter.