L’immobilité et la circulation au sommaire d’e-migrinter n°11

Et l’immobilité dans la circulation ?

Le dossier du numéro 11 d’e-migrinter est issu des journées organisées par l’UMR Migrinter et l’axe «Mobilités, Identités, Territoires » du Collège International des Sciences du Territoire (CIST), les 19 et 20 novembre 2012 à la MSHS de Poitiers, intitulées : « Et l’immobilité dans la circulation ? »

Le dossiEt l'immobilité dans la circulationer est coordonné par Céline Bergeon, Françoise Dureau, Christophe Imbert, Guillaume Le Roux & David Lessault.

[Extrait de l’éditorial] « Ces journées d’étude ont interrogé les rapports entre mobilité et immobilité, en invitant au débat des chercheurs travaillant sur des champs thématiques et des terrains variés, en France ou dans des pays du Sud. Alors que la grande majorité des travaux sur la circulation privilégient l’étude des « mobiles », l’objectif de ces journées était d’essayer de mieux comprendre le rôle spécifique des  « immobiles » et dans quelle mesure ils prennent part à la circulation. Plusieurs questions ont structuré les échanges : à quels groupes sociaux rattacher la circulation ? ; comment s’organisent, se négocient circulation et immobilité au sein de ces groupes ? ; comment la circulation conditionne ou menace la cohésion des groupes ? »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.