Israël, l’immigration étrangère et la demande d’asile : une question sous tension

Le contexte migratoire israélien

Depuis maintenant plus d’une dizaine d’années, Israël connait une inscription progressive dans le processus de mondialisation migratoire. Né d’une double dynamique (la sécurisation des frontières des pays d’Europe du Nord et la non-résolution du conflit israélo-palestinien), ce processus d’inscription dans les réseaux migratoires internationaux a eu pour conséquence de voir se développer une nouvelle population immigrée en Israël.

Dans un premier temps, cette population s’est composée de travailleurs étrangers ayant reçu des visas d’entrée afin de remplacer la main-d’œuvre palestinienne de Cisjordanie interdite d’accès à ses lieux d’activité (essentiellement dans les secteurs de la construction et de l’agriculture). Et plus récemment, aux côtés des travailleurs étrangers venus d’Asie ou bien encore d’Europe orientale, une population de demandeurs d’asile a été progressivement mise en visibilité par les médias et les associations de défense des droits de ces nouveaux migrants. Majoritairement originaire d’Afrique orientale (et plus particulièrement d’Erythrée et du sud-Soudan), une large part de cette population a trouvé à s’installer dans le quartier de la gare routière de Tel Aviv où l’offre de logements demeure accessible.

Jusqu’à ces dernières semaines, alors que l’Etat d’Israël avait connu un débat de société d’une grande richesse sur la place de ces nouvelles populations issues de la mondialisation migratoire, il est aujourd’hui confronté à des manifestations racistes envers la population immigrée. Depuis quelques jours, le gouvernement israélien s’est engagé dans une opération « to repatriate illegal work infiltrators to their countries of origin » (1).

Quelques éléments chiffrés

Principales nationalités des personnes ayant reçu un visa de travail en 2010

(en milliers)

La population des travailleurs étrangers est estimée à environ 200 000 personnes. Selon les sources gouvernementales, 60 000 migrants d’origine africaine seraient entrés irrégulièrement dans le pays par la frontière israélo-égyptienne. La reconnaissance du statut de réfugié est très réduite en Israël : « However, only 2 of the 812 applications deliberated by the Interior Ministry in 2009, and 6 of the 3,366 applications deliberated in 2010 were accepted as refugees (recognition rates of 0.24% and 0.17% respectively).15 These rates are significantly lower than the norm in developed countries. » (source : Hotline for Migrant Workers).

 

Pour plus d’informations

Articles scientifiques :

Anteby L. (2009) De la traversée clandestine à la visibilité urbaine: réfugiés et demandeurs d’asile africains dans les villes israéliennes. Méditerranée, n°113, pp. 14-24. (en ligne)

Anteby-Yemini L. (2009) Les « réfugiés soudanais » en Israël : discours, représentations, mobilisations. Maghreb-Machrek, n°199, pp. 71-83.

Berthomière W. (2007) « Globalisation des migrations internationales: dynamiques et modalités. Une contribution réflexive à partir du cas israélien ». Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, vol. 119-120, pp. 157-177. (DOI: 10.4000/remmm.4223)

Articles de presse :

Tel Aviv race riot flags bitter immigration dispute

http://news.nationalpost.com/2012/05/24/tel-aviv-race-riot-flags-bitter-immigration-dispute/

L’immigration clandestine, source de tension et de division en Israël

http://abonnes.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/05/31/l-immigration-clandestine-source-de-tension-et-de-division-en-israel_1709999_3218.html

African asylum seekers injured in Tel Aviv race riots

http://www.guardian.co.uk/world/2012/may/24/tel-aviv-protest-violence-immigration

 Raflés, expulsés, parqués : Nétanyahou règle la question des Africains

http://www.liberation.fr/monde/2012/06/19/rafles-expulses-parques-netanyahou-regle-la-question-des-africains_827404

Israel begins deporting migrants back to African countries – CNN

http://edition.cnn.com/2012/06/17/world/meast/israel-deports-immigrants/index.html?hpt=imi_c2

Liens vers les associations de défense :

Hotline for Migrant Workers

http://www.hotline.org.il/en_drupal/english/index.htm

Kav La’Oved

http://www.kavlaoved.org.il/default_eng.html

(1) :http://www.smh.com.au/world/israel-expels-south-sudanese-infiltrators-20120620-20odh.html#ixzz1z6pFt2u3



Citer ce billet
William Berthomière (2012, 28 juin). Israël, l’immigration étrangère et la demande d’asile : une question sous tension. Le blog de MIGRINTER. Consulté le 19 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rfjb