Retour au pays des Chinois d’Outre-Mer

Une migration originaire de la région de Wenzhou

Wenzhou est une ville-préfecture littorale du sud de la Chine, à 500 km de Shanghai. Sa population réunit à la fois des habitants de la ville portuaire elle-même et de ses environs auxquels s’ajoutent des personnes originaires de la ville de Qingtian à 60 km. Qingtian est un des premiers foyers d’émigration chinois vers l’Europe, dès le début du XXe siècle.

Les migrants internationaux ont joué un rôle prépondérant ces dernières trois décennies dans l’essor économique de leur région. Ce succès a d’ailleurs donné son nom à un modèle économique : « le Modèle de Wenzhou ». Ces émigrants partis s’installer en Europe (surtout en France, en Italie et en Espagne) ont investi dans leur région d’origine et ont participé au développement économique dès le lancement de la politique de réforme. Au début des années 1980, ils ont fait des dons destinés à construire des infrastructures locales et soutenir l’éducation par la création d’écoles.

Un pont de Qingtian

 Sur ce pont de Qingtian, un message explicite aux Chinois de France

Un phénomène migratoire visible en tout lieu…

Des commerces et des magasins sont entièrement approvisionnés de produits provenant des divers pays d’installation des Chinois dans le monde, marquant l’espace public de représentations concrètes de cette culture migratoire. On trouve ainsi des magasins spécialisés dans l’importation de vins français, des restaurants servant du jambon d’Espagne (jamon serrano, bellota), des bars dans lesquels on peut boire du café expresso italien, le Barcelona Bar qui propose des tapas catalanas, et dans certains magasins, on vend du prêt-à-porter féminin français, fabriqué en France (et non en Chine). L’apparition de ces produits typiques est bien à mettre en relation avec le phénomène migratoire.

Magasin français à Qingtian

Magasin français à Qingtian

Le rôle des émigrants : investir

Au début des années 80, les Chinois d’outre-mer ont été les premiers « étrangers » à investir en Chine. Aujourd’hui, le rôle des émigrants a changé, passant d’un rôle d’investisseur à celui d’exportateur-importateur. Avec le développement économique chinois, (surtout depuis l’entrée du pays dans l’Organisation mondiale du Commerce en 2001) les Chinois d’outre-mer détiennent un potentiel commercial international, grâce aux liens entretenus avec la Chine.

Investissements des migrants dans la construction

Investissements des migrants dans la construction

Un modèle économique

 Comme toutes les diasporas, la diaspora chinoise entretient des relations matérielles avec le pôle d’origine. Les Chinois d’Outre-mer en France sont organisés en « diaspora entrepreneuriale ». Les entreprises ont un rôle prépondérant dans la reproduction économique du groupe sur le plan des activités et des revenus de ses membres. Concrètement, cela se traduit par une proportion d’entrepreneurs plus élevée chez les Wenzhounais que la moyenne des pays où ils sont établis. Ces entreprises emploient principalement une main-d’œuvre originaire de Wenzhou, c’est-à-dire des compatriotes.

 Drapeaux des associations de Qingtian dans le monde

Drapeaux de la diaspora

 

Ces deux économies s’entretiennent dans un lien réciproque en fonction de l’évolution économique mondiale. Les Chinois d’Outre-mer ont permis un certain développement régional favorable à la constitution d’un commerce d’export-import au niveau international avec la diaspora chinoise. Les liens continus entretenus avec cette diaspora forment à l’heure actuelle un système économique fructueux que l’on peut qualifier de « gagnant-gagnant ».

Pour en savoir plus :

Li, Zhipeng (2013) Retour d’outre-mer, microscoop le magazine de la délégation CNRS Centre Limousin Poitou-Charentes, n°67, pp.14-15.

http://www.centre-poitou-charentes.cnrs.fr/plus_microscoop/numeros/MS67.pdf#PAGE=8

Les photographies sont de l’auteur.

Elles sont extraites de la photothèque de Migrinter. Pour y accéder, cliquez ci-dessous.

https://medihal.archives-ouvertes.fr/MIGRINTER-PHOTO/

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *