Collective Remittances and Integration: North African and North Indian Comparative Perspectives

Auteur: Thomas Lacroix
Article: Journal of Ethnic and Migration Studies

Résumé:
Cet article vise à produire une définition conjointe des concepts de transnationalisme et d’intégration. Le transnationalisme est ici conçu comme une stratégie d’adaptation de migrants qui s’efforcent de gérer leur intégration au sein de deux espaces (ou plus). L’intégration est communément décrite comme un processus multi-niveau, produit d’une combinaison entre un ancrage social au sein de réseaux interpersonnels ou associatifs, et un ancrage systémique au sein des structures économiques et politiques. En sus de ces niveaux, ce travail met en lumière un troisième, à savoir une intégration subjective des migrants qui s’efforcent de maintenir un équilibre entre les différents pôles de leur identité. Ce cadre conceptuel est mobilisé pour analyser l’émergence de pratiques collectives de développement parmi deux groupes Nord Africains en France (les Chleuhs marocains et les Kabyles algériens), et un groupe d’indiens en Grande-Bretagne (les Sikhs du Pendjab). Les projets de développement constituent un support d’intégration identitaire pour des migrants qui cherchent à réactualiser leur identité de villageois en dépit des transformations induites par leur séjour à l’étranger. Toutefois, il est montré que le succès et les formes de leur engagement dépendent de l’effectivité de leur intégration systémique et sociale.

Cet article est disponible au format pdf au lien suivant:
http://www.tandfonline.com/eprint/TCjh6gt3F4camYzSAxfm/full

Les 50 premiers téléchargements sont gratuits


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *