Jeudi 9 février 2017, Conférence à l’Espace Mendès France

L’Espace Mendès France et le laboratoire MIGRINTER ont le plaisir de recevoir  jeudi 9 février 2017 l’historienne Delphine Diaz, MCF, Université de Reims Champagne-Ardenne, pour une conférence sur le thème:

L’asile dans la France du premier XIXe siècle

La conférence aura lieu à 18h30 à l’Espace Mendès France, 1 place de la Cathédrale, à Poitiers.

Entrée libre

Résumé

Entre la fin du Premier Empire et les derniers jours de la Seconde République, la France, qui avait hérité de l’époque révolutionnaire un embarrassant devoir d’asile envers les étrangers « bannis pour la cause de la liberté », est devenue l’une des terres d’accueil les plus libérales avec la Grande-Bretagne. Cette conférence se propose de croiser deux approches souvent dissociées dans l’étude de l’asile accordé aux étrangers en France : l’analyse des dispositifs qui ont encadré l’accueil, et celle des formes d’engagement que ces étrangers venus pour motifs politiques ont pratiquées dans le pays d’asile. Si ce double regard semble impératif, c’est que les interactions entre les exilés politiques et la société d’accueil ont été fortes en cette première moitié du siècle, en raison de leur participation aux débats et aux combats qui ont animé, voire déchiré la scène politique française. Symétriquement, les dispositifs d’accueil élaborés en réponse à l’arrivée des exilés ont contribué à construire une certaine identité de la France, qui se projetait comme une terre d’asile pour tous les peuples opprimés.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *