30-31 mars 2016, Journée d’étude « Récits d’exilés », Université de Poitiers

DANS LE CADRE DU PROGRAMME DE RECHERCHE

« REPRÉSENTER L’EXPÉRIENCE DE LA MIGRATION »

 

JOURNÉE D’ÉTUDE PLURIDISCIPLINAIRE

« RÉCITS D’EXILÉS »

30 et 31 mars 2016

Poitiers

sous la direction scientifique de

Frédérik Detue, Raphaëlle Guidée et Anouche Kunth

(FoReLL B3 / Migrinter)

Premier jalon scientifique d’un programme de recherche interdisciplinaire dédié aux représentations de l’expérience migratoire, cette journée prend pour objet d’étude les récits d’exilés. Mettant au jour les épreuves vécues par les auteurs en ce qu’elles ont de plus concret et de plus intime, ces récits personnels constituent des sources essentielles pour la connaissance des migrations. Ils représentent en même temps un défi pour les chercheurs soucieux de produire une synthèse, car ils forment un matériau disparate, inégalement accessible, délicat à identifier et à circonscrire. Ils voyagent dans les poches des migrants, circulent dans l’oralité d’un chant, gisent dans les dépôts d’archive, prennent une forme livresque ou picturale… Puis ils transmettent les expériences elles-mêmes les plus diverses, depuis les circonstances souvent terribles qui conduisent à l’exil jusqu’aux conditions de l’accueil ou du non-accueil, en passant par les situations vécues en cours de migration. Aussi cette journée a-t-elle pour enjeu de questionner la possibilité même de traiter ces récits comme un corpus spécifique. Un corpus censément articulé à un ordre d’expérience, délivrant un noyau de sens par-delà l’hétérogénéité des trajets individuels, des contextes politiques, des projets poursuivis, des genres investis, des constructions narratives et des supports mobilisés.

 

30 mars 2016 : RENCONTRE D’OUVERTURE

à la LIBRAIRIE “LA BELLE AVENTURE”

18h30  

TABLE RONDE « Récits d’exilés à Calais »

Invitées :

Florence Prudhomme (“Bibliothèque vivante” à Calais)

Haydée Sabéran (correspondante de Libération à Calais)

Présentation par Raphaëlle Guidée et Anouche Kunth


31 mars 2016 : MSHS – POITIERS, Salle des Conférences

MATINÉE

9h30      Ouverture de la journée

9h45      Dire l’exil dans la frontière au nord du Maroc

Communication de Frédérik Detue (Université de Poitiers)

Entretien avec Fabien Didier Yene (Association Afrique Échanges Migrations)

10h45    discussion suivie d’une pause

Séance animée par Anouche Kunth

11h15    Anaïk Pian (Université de Strasbourg)

Les dimensions temporelles et spatiales du récit. Quand l’expérience migratoire se raconte de part et d’autre de la frontière

11h45    Giacomo Montovan (EHESS)

L’usage “tactique” de l’histoire collective. Ethnographie d’une agence privée d’“aide au récit” pour la demande d’asile de Tamouls sri lankais en France

12h15    Isabelle Lacoue-Labarthe (Université de Toulouse Capitole)

Benjamin Stora, entre récit et histoire de l’exil

12h45    discussion

APRÈS-MIDI

Séance animée par Charlotte Lacoste

14h45    Alice Carré (Université de Poitiers)

Les réfugiés en scène : enjeux esthétiques et politiques du devenir scénique des témoignages d’exilés sur la scène contemporaine

15h15    Delphine Leroy (Université Paris 8)

Récits de vie de femmes migrantes : vers des écritures plurielles de soi

 15h45    discussion suivie d’une pause

Séance animée par Raphaëlle Guidée

16h15    Mélanie Pénicaud (Université de Poitiers)

Expérience migratoire et exil social dans la migration congolaise : de l’enjeu d’un corpus littéraire en sciences sociales. Biyaoula, Mabanckou et N’Sonde

16h45    Michèle Leclerc-Olive (CNRS / Iris-EHESS)

Migrations et épistémologies sédentaires. Enquête sur une normalisation éthique

17h15    discussion puis clôture de la journée


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *