Soutenance de thèse – Guillaume Le Roux – Changement urbain à Bogota

Soutenance de thèse pour l’obtention du doctorat en géographie

présentée par Guillaume Le Roux

Lundi 6 juillet 2015, 14 h 00, salle Mélusine (MSHS)

(Re)connaître le stade de peuplement actuel des grandes villes latino-américaines. Diversification des parcours des habitants et des échelles du changement urbain à Bogotá (Colombie).

(sous la direction de Françoise Dureau et Christophe Imbert)

Cette thèse propose une analyse du changement urbain récent à Bogotá en termes de « stade de peuplement ». Ce dernier se caractérise actuellement dans la capitale colombienne par un ralentissement de la croissance démographique et une diversification des origines des flux migratoires. Il fait suite à un stade au cours duquel Bogotá a connu, à l’image de nombreuses autres grandes villes latino-américaines, un exode rural massif et des taux de croissance sans précédent. A travers une approche par les mobilités spatiales, cette thèse explore les caractéristiques de ce nouveau stade de peuplement. Elle montre la manière dont les changements de composition de la population et les évolutions des expériences des habitants, dans et hors de la ville, accompagnent la superposition croissante de processus de métropolisation et de densification de l’espace urbanisé, et contribuent à la complexification des divisions sociales de l’espace. La méthode proposée s’appuie sur l’exploitation de deux enquêtes biographiques sur les mobilités spatiales réalisées à Bogotá à 16 ans d’intervalle et de données de recensement géolocalisées. Elle combine une approche à l’échelle globale de l’agglomération et une autre à l’échelle de quartiers illustratifs de transformations en cours.

Membres du jury :

  • Françoise DUREAU, Directrice de recherche honoraire, IRD
  • Christophe IMBERT, Maître de conférences, Université de Poitiers
  • Jean-Pierre LÉVY, Directeur de recherche, CNRS
  • Evelyne MESCLIER, Directrice de recherche, IRD
  • Marie PIRON, Chargée de recherche, IRD
  • Lena SANDERS, Directrice de recherche, CNRS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *