ILDIKO OTOVA en immersion documentaire

Ildiko Otova au centre de ressources de MigrinterIldiko Otova est une jeune chercheure bulgare. Arrivée à Migrinter le 2 juillet dernier, elle sera accueillie par le laboratoire jusqu’au 26 de ce même mois.

Ildiko est en troisième année de thèse en sciences politiques. Elle est inscrite à la Nouvelle Université Bulgare (NUB), à Sofia, et elle est membre du laboratoire « Center for European Refugees Migration and Ethnic Studies – CERMES« . Le titre de son travail doctoral n’est pas encore décidé, mais on peut cependant dévoiler que sa recherche concerne les relations entre les villes et la migration hautement qualifiée, avec Sofia comme poste d’observation privilégié.

Mais ce n’est pas avec sa casquette de doctorante qu’Ildiko nous rend visite : elle participe à un projet scientifique sur les migrations des médecins bulgares et roumains vers la France. Cette recherche, financée par l’AUF (Agence Universitaire de la Francophonie), donnera lieu à un colloque de restitution prévu à Sofia en novembre 2012.

Ildiko Otova connaissait déjà Migrinter et la MSHS puisqu’elle avait effectué un séjour d’un mois, en octobre 2011 : elle avait alors bénéficié d’une bourse d’études du gouvernement français dans le cadre du programme pour la mobilité des jeunes chercheurs.

Sa directrice de thèse, Anna Krasteva, est aussi la responsable du CERMES. Elle a rencontré récemment Michel Audiffren, ancien directeur de la MSHS (Maison des Sciences de l’Homme et de la Société) de Poitiers et actuel président du « GIS Réseau national des MSH« , qui lui a conseillé de contacter Kamel Doraï. C’est donc à l’invitation de ce dernier qu’Ildiko nous fait l’honneur de cette seconde visite à Poitiers. Elle compte pendant son séjour profiter des ressources documentaires de Migrinter, rencontrer des chercheurs et si possible, guidée par Victoire Cottereau, effectuer un petit travail de terrain et interviewer les éventuels médecins bulgares ou roumains en poste au CHU.